IMG-LOGO
Accueil Actualités Affaire Abdellah Benaoum : la justice conditionne sa libération par le payement d'une amende de...
Publié le : 24 Janvier, 2022 - 10:10 Temps de Lecture 1 minute(s) 340 Vue(s) Commentaire(s)

Affaire Abdellah Benaoum : la justice conditionne sa libération par le payement d'une amende de 1 million DA

IMG

Malgré son état de santé jugé “critique” à cause de sa grève de faim, la justice algérienne refuse d'accorder la liberté conditionnelle sollicitée par la famille de Abdellah Benaoum, en prison depuis plus de deux ans. En effet, le procureur général près la cour de Relizane a affirmé hier, que la libération du détenu est conditionnée par le paiement de plusieurs amendes dont le montant total est estimé à 100 000 million de centimes (1 million de dinars).

Incarcéré depuis décembre 2019, Abdellah Benaoum est accusé de “possession et diffusion de vidéos visant à porter atteinte au moral des troupes, à la sécurité de l’Etat, à l’unité et à l’intégrité de la Nation”, “outrage à corps constitués” et “incitation aux attroupements”. Il a été condamné à 18 mois de prison ferme et devra être libéré en mai prochain.

Laissez un commentaire