IMG-LOGO
Accueil Actualités Alger : deux ans de prison ferme requis contre le militant Abdelhak Ben Rahmani
Publié le : 21 Décembre, 2021 - 11:51 Temps de Lecture 1 minute(s) 321 Vue(s) Commentaire(s)

Alger : deux ans de prison ferme requis contre le militant Abdelhak Ben Rahmani

IMG

Depuis 2019, il est l'un des militants à avoir cumuler le plus grands nombre de poursuites judiciaires pour leur engagement dans le Hirak.

Arrêté nombre de fois lors des marches populaires du vendredi, Abdelhak Ben Rahmani actuellement en détention préventive, a, une nouvelle fois, comparu hier (lundi) devant le tribunal correctionnel de Baïnem (Alger).

Le procureur de la République a réclamé une peine de “deux ans de prison ferme assortie d'une amende de 100 000 Da”. Le verdict a été mis en délibéré pour la semaine prochaine, a indiqué le Comité national pour la libération des détenus.

Le hirakiste est accusé d' “Outrage à corps constitués”, “Publication de fausses informations”, “Atteinte à l'unité nationale”, “Incitation à attroupement non armé” et “Diffusion de publications pouvant porter atteinte à l'intérêt national”.

En janvier 2021, il avait été condamné à trois mois de prison ferme et une amende de 100 000 Da, pour “Publications ayant pour but de porter atteinte à l’unité nationale”“Incitation à attroupement non arm锓Mise en danger de la vie d’autrui à travers l’incitation à attroupement en période de confinement”“Atteinte au président de la république”“Outrage à corps constitués”“Atteinte à la sécurité et à l’intégrité du territoire national”“Diffusion de fausses informations ayant pour but de troubler l’ordre public” et “Discours de haine incitant à la violence et discours de haine via internet”.

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire