IMG-LOGO
Accueil Actualités Après deux mois passés à la prison de Oued Ghir : Yanis Adjlia recouvre sa liberté
Publié le : 06 Décembre, 2020 - 15:20 Temps de Lecture 1 minute(s) 686 Vue(s) Commentaire(s)

Après deux mois passés à la prison de Oued Ghir : Yanis Adjlia recouvre sa liberté

IMG

L’activiste du mouvement populaire, Yanis Adjlia, a quitté, ce dimanche 6 décembre 2020, l’établissement pénitentiaire de Oued Ghir, après avoir purgé une peine de «deux mois de prison ferme» prononcée à son encontre, le 3 novembre dernier, par le tribunal correctionnel de Béjaïa. Dans le même dossier, le militant a également été condamné à «une amende de 50 000 Da».

Yanis Adjlia a été arrêté le 5 octobre, lors de la marche commémorative du 32ème anniversaire du soulèvement populaire de 1988, et placé en détention préventive pour trois accusations, à savoir : «atteinte à la personne du président de la république, mise en danger de la vie et de l’intégrité physique d’autrui et incitation à attroupement non armé». Cette dernière sera abandonnée par le juge, lors de son procès.

À souligner que le procureur de la République avait réclamé la peine de «trois ans de prison ferme et une amende de 100 000 Da», contre le militant.

Mais ce n’est pas fini pour le militant, plusieurs procès l’attenden, notamment ce 9 démembre devant le tribunal de Béjaïa.

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.