IMG-LOGO
Accueil Actualités Bordj Bou Arreridj : la chambre d'accusation statuera sur la demande de mise en liberté de Brah...
Publié le : 28 Décembre, 2021 - 13:30 Temps de Lecture 1 minute(s) 416 Vue(s) Commentaire(s)

Bordj Bou Arreridj : la chambre d'accusation statuera sur la demande de mise en liberté de Brahim Laalami le 17 janvier

IMG

Chems-Eddine Laalami dit Brahim espère être remis en liberté provisoire. Condamné à quatre ans de prison ferme et une amende de 400 000 Da, le militant du Hirak a saisi, via ses avocats, la chambre d'accusation près la cour de Bordj Bou Arreridj. La juridiction rendra sa décision le 17 janvier.

Poursuivi pour deux affaires, Brahim Laalami a été condamné dans chacune d'elles, à deux (02) ans de prison ferme assortie d'une amende de 200 000 Da, soit un total de six (04) ans d'emprisonnement et pas moins de 400 000 Da d'amende.

Actuellement détenu à la prison de Ain Oussera, dans la wilaya de Djelfa, le hirakiste est accusé d'“outrage à corps constitué” et “diffusion de fausses informations” dans la première et de “discours de haine”“outrage à corps constitu锓diffusion de fausses informations” et “incitation à attroupement non armé” dans la deuxième.

Il a également écopé d'une peine de trois mois de prison ferme sans mandat de dépôt et 30 000 Da d'amende, pour “immigration clandestine”. Le verdict avait été rendu par le tribunal de Ain Témouchent, le 1er juillet, soit quelques jours après son arrestation par les autorités espagnoles. En effet,voyant son avenir s'obscurcir peu à peu dans son propre pays, Brahim Laalami avait tenté de rejoindre illégalement les côtes de la péninsule ibérique. Mais son sort avait déjà été décidé par le pouvoir algérien.

Laissez un commentaire