IMG-LOGO
Accueil Actualités Boumerdes: le parquet a requis l’aggravation de la peine contre les citoyens et détenus de Laâz...
Publié le : 04 Août, 2022 - 20:00 Temps de Lecture 1 minute(s) 346 Vue(s) Commentaire(s)

Boumerdes: le parquet a requis l’aggravation de la peine contre les citoyens et détenus de Laâziv (Naciria)

IMG

Lors de leur procès en appel, tenu hier, 3 août 2022 à la Cour de Bouemrdes, le parquet a requis l'aggravation de la condamnation prononcée en première instance contre les détenus d’opinion, Ali Bengana, Farid Belmokhtar, Fateh Hamzi et Toufik Hamadane, ainsi que leurs coaccusés qui sont, eux, en liberté, Aziz Bouakline et Nabil Tadrist.

Pour rappel, la justice a condamné en juin dernier, les détenus d’opinion d’entre-eux, à «18 mois de prison ferme assorti d'une amende de 100 000 Da». Quant à Aziz Bouakline et Nabil Tadrist, ils ont pris chacun «50 000 Da d'amendes».

Cette affaire remonte à juin 2021. Farid Belmokhtar, Abdenour Taki, Toufik Asseklou et Aziz Oubrahem, tous citoyens de Laâziv (Naciria), ont été interpellés le 12 juin 2021 pour «entrave aux élections législatives». Ils ont été placés sous mandat de dépôt par le juge d'instruction du tribunal de Bordj Menaiel et emprisonnés à la prison de Tidjelabine (Boumerdes). Alors qu’ils attendaient la programmation de leur procès, les détenus de Laâziv ont tous été transférés, le 09 septembre de la même année, de Tidjelabine vers la prison de Koléa où ils sont en détention en compagnie de plusieurs autres détenus de la Kabylie.

Le verdict dans leur procès en appel sera connu le 10 août prochain, affirme le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire