IMG-LOGO
Accueil Actualités Décès de Hakim Debazi à la prison de Koléa : le ministre de la justice sort enfin de sa réserve
Publié le : 17 Mai, 2022 - 17:35 Temps de Lecture 1 minute(s) 718 Vue(s) Commentaire(s)

Décès de Hakim Debazi à la prison de Koléa : le ministre de la justice sort enfin de sa réserve

IMG

Abderachid Tebbi prend la défense de l’administration pénitentiaire dans l’affaire du décès du détenu Hakim Debazi. C’est ce qui ressort, du moins, de ses propos lors d’une séance plénière à l’APN, ce mardi 17 mai 2022.

Hakim Debazi « est tombé malade le 17 avril, et a été transféré le même jour à l’hôpital de Beni Messous, avant de rendre l’âme au bout de trois jours d’hospitalisation», a- t- il indiqué. Et d’ajouter : « Il est mort à l’hôpital et non pas en prison ».

Sur sa lancée, le ministre affirme qu’il avait appliqué la procédure d’usage en pareil cas, à savoir « une autopsie ». L’examen effectué par un professeur en médecine légale de l’hôpital Beni Messous, a conclu à « une mort naturelle ». « Une copie du rapport de l’examen effectué par a été remis à la famille du défunt le 28 du même mois, par le procureur de la République du tribunal de Hadjout », ajoute- t-il.

Originaire de la ville de Hadjout (Tipaza), Hakim Bebazi est décédé dimanche 24 avril, à la prison de Koléa. Âgé de 52 ans et père de trois enfants, il avait été arrêté le 22 février dernier et placé sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur près le tribunal de Tipaza, pour ses publications sur les réseaux sociaux.

Selon le ministre de la justice a affirmé que Hakim Debazi « était militant dans un parti politique agréé et porté atteinte aux institutions de l’État ».

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.