IMG-LOGO
Accueil Actualités Des centaines de marocains dans les rues de Rabat contre la visite du chef d’État- major israél...
Publié le : 20 Juillet, 2022 - 13:50 Temps de Lecture 2 minute(s) 157 Vue(s) Commentaire(s)

Des centaines de marocains dans les rues de Rabat contre la visite du chef d’État- major israélien

IMG

Des centaines de marocains sont descendus dans les rues de la capitale Rabat, pour manifester contre la visite du chef d’État- Major israélien, Aviv Kochavi, à la tête d’une importante délégation sécuritaire, lundi 18 juillet.

Les manifestants ont observé un sit-in devant le siège du parlement où ils ont scandé des slogans contre la normalisation avec Israël. On pouvait entendre « le peuple veut le renversement de la normalisation, le peuple veut criminaliser la normalisation » ou encore « Non, non, à la normalisation ».

La visite du chef de l’armée israélienne, Aviv Kochavi, intervient dans le cadre de l’accord tripartite Maroc-USA-Israël, signé le 22 décembre 2020, suivie par la signature, le 24 novembre 2021, du Mémorandum d’Entente dans le domaine de la coopération de défense par le ministre de la défense israélien et le ministre délégué chargé de l’ADN, indique un communiqué de l’État-major général des Forces Armées Royales (FAR).

Au cours de son déplacement de trois jours, Aviv Kochavi, ancien chef du renseignement militaire, devait rencontrer Abdellatif Loudiyi, ministre délégué chargé de la Défense, le lieutenant-général Belkheir Al-Farouq, inspecteur général des Forces royales marocaines (FAR) ainsi que des responsables militaires et sécuritaires, selon un porte-parole israélien.

Fin mars, une délégation de hauts gradés israéliens avait effectué une visite discrète au Maroc – là encore une première – qui avait abouti à la signature d’un accord de coopération, envisageant la création d’une commission militaire mixte.

En novembre 2021, le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, avait signé à Rabat un protocole d’accord qui encadre les relations sécuritaires avec le Maroc. L’accord prévoit notamment une coopération entre services de renseignement, le développement de liens industriels, l’achat d’armements et des entraînements conjoints.

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.