IMG-LOGO
Accueil Actualités Des collectifs et partis de la diaspora dénoncent la condamnation de Khaled Drareni et appellen...
Publié le : 12 Août, 2020 - 15:35 Temps de Lecture 3 minute(s) 901 Vue(s) Commentaire(s)

Des collectifs et partis de la diaspora dénoncent la condamnation de Khaled Drareni et appellent à sa libération

IMG

Les réactions ne cessent de tomber après la condamnation du journaliste Khaled Drareni, hier, par le tribunal de Sidi M’hamed, à «trois années de prison». Dans un communiqué diffusé ce mardi 11 août 2020, collectifs, partis politiques d’opposition, comités, organisations et citoyens de la diaspora à Paris ont qualifié la condamnation de Khaled Drareni de «dérive d’ampleur que vient de commettre la justice algérienne contre la liberté de la presse et d'expression - un principe fondamental de l’État de droit». «En effet, cette lourde condamnation atteste, une fois de plus, l'inexistence d'une justice indépendante et réfute toute forme de séparation des pouvoirs : l'institution judiciaire reste subordonnée, instrumentalisée par le pouvoir politique détenu par le pôle de commandement de l'armée, contre la volonté du peuple algérien», estiment-ils.

Pour la diaspora, «l’escalade de la répression et des condamnations est une preuve irréfutable que le régime a peur du changement, voire il est le principal obstacle à toute initiative à même de redonner espoir au peuple quant à l'émergence d'un État de droit et d'une justice indépendante». «Le système, qui n'a pas pu concéder des solutions concrètes et consensuelles aux exigences de démocratie exprimées par des millions d'algériennes et d'algériens depuis le début du Hirak, recourt comme à son accoutumée, depuis le début du Hirak, à la répression, aux condamnations pour museler la presse et étouffer les libertés publiques, briser toute voix libre réclamant le changement, la justice et la démocratie», soutiennent-ils. Et de condamner avec «la plus grande force», «l'injustice faite à Khaled Drareni», tout en exprimant leur soutien «actif et sans réserve à tous les détenus du Hirak, et notre solidarité à la corporation de la presse».

Les rédacteurs du communiqué exigent par ailleurs «l'arrêt de la répression, la libération immédiate, sans conditions, et la réhabilitation de tous les détenus politiques et d'opinion injustement arrêtés et condamnés».

En rappelant que, «la solidarité doit se manifester à tous les niveaux pour défendre les militant.e.s du processus révolutionnaire du 22 février 2019 et faire barrage à la politique de terreur et du pourrissement engagée par le régime», les représentants de la diaspora réitèrent leur «exigence du respect des droits humains», et appellent à agir «pour une solution politique pacifique, qui passera par une transition démocratique indépendante du régime, avec un processus constituant souverain et refondateur de l'Etat et des institutions de la République».

Enfin, ils s’engagent à «poursuivre la lutte pacifique dans l'unité et le respect des pluralités pour imposer le départ du régime et l'instauration d'une démocratie véritable. Ce processus est à même de permettre aux Algériennes et Algériens de recouvrer leur doit à l'exercice de leur souveraineté».

Organisations signataires (par ordre alphabétique) :

Action citoyenne pour l’Algérie (ACA) - Action pour le changement et la démocratie en Algérie (ACDA) - APEL-ÉgalitéComité algérien pour la 2° République (CA2R)- Collectif Groupe Algérie Droit Devant (CGA2D)- Comité de réflexion pour une Algérie consensuelle (CRAC) - Collectifs Debout l’Algérie (Paris, Loraine et Angoulême) - Collectif de RennesCollectif de solidarité pour la lutte du peuple algérien Lille (CSLPA) - Comité de Citoyens Algériens en France Pour l'Assemblée Constituante Souveraine (CCAF-PACS) - Collectif pour une Algérie libre et plurielle de Belgique- ElhadaqaEtudiants nord-africains en France (ENAF) - Front des forces socialistes (FFS) France Nord- Jeunes Révolutionnaires algériens (JRA) - Jeunes engagés- Les Progressistes- Mouvement pour la jeunesse et le changement (MJC) - Mouvement Ibtykar section France- Mouvement Rachad- Pour une nouvelle Algérie (PUNA) - Rassemblement pour la culture et démocratie (RCD) France Nord- Réseau algérien contre la répression et pour la libération des détenus- Rebuilding Algeria- Riposte internationale (RI) - Union Pour l'Algérie- Union pour le changement et le progrès France (UCP)

Laissez un commentaire