IMG-LOGO
Accueil Actualités Des marches de soutien au chef d'État-major sécurisées et d'autres qui s'y opposent empêchées à...
Publié le : 13 Novembre, 2019 - 22:30 Temps de Lecture 1 minute(s) 433 Vue(s) Commentaire(s)

Des marches de soutien au chef d'État-major sécurisées et d'autres qui s'y opposent empêchées à Annaba et Laghouat

IMG

La journée de ce mercredi, 13 novembre, a été marquée par des vagues de violence contre les manifestants et militants qui s'opposent à l'élection présidentielle que Gaïd Salah tente, à tout prix, d'imposer.

Contrairement aux actions timides organisées à Laghouat et à Annaba, en faveur du dictateur militaire et de l'élection présidentielle qui ont bénéficiés de la sécurité et de la protection des services de l'état, celles des opposant ont été empêchées.

A Annaba, des pro-Gaïd Salah ont complètement obligé les travailleurs de l'usine El Hadjar de manifester, aujourd'hui, en faveur du chef d'État-major, ce qu'ils ont refusé de faire.

Dans cette ville de l'extrême Est, une vive altercation a éclaté entre le groupe pro-Gaïd Salah et ceux de la révolution populaire, lorsque ces derniers, hostiles à la tenue de élection présidentielle, ont commencé à scander des slogans hostiles au régime. Plusieurs militants ont été violemment interpellés. Certains ont été tabassés et laisser pour mort.

Ils étaient une dizaine selon plusieurs défenseurs des droits humains.

Contrairement à Laghouat où aucun incident n'a été enregistré, selon des militants locaux.

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.