IMG-LOGO
Accueil Actualités Deux de ses cadres sont incarcérés et un autre convoqué : AKAL dénonce l’acharnement contre la...
Publié le : 11 Février, 2022 - 15:20 Temps de Lecture 1 minute(s) 999 Vue(s) Commentaire(s)

Deux de ses cadres sont incarcérés et un autre convoqué : AKAL dénonce l’acharnement contre la Kabylie

IMG

Dans un communiqué publié ce vendredi, le mouvement Alliance pour une Kabylie libre (AKAL) a dénoncé l’acharnement du pouvoir contre la Kabylie, notamment après l’incarcération de deux de ses cadres, à savoir Bouaziz Aït Chebib et Boussad Becha. Le mouvement indique également qu’un autre de ses cadres, Kader Ould Abdeslam, secrétaire national à la solidarité citoyenne, a été convoqué par la gendarmerie nationale.

Dans ce sens, tout en rappelant son rejet à toute forme de violence, le mouvement AKAL appelle à une conférence citoyenne kabyle afin, indique-il, de « redonner la parole aux Kabyles qui ont massivement rejeté les 3 élections algériennes par un Zéro vote ».

Se disant également conscient de la situation qui prévaut actuellement, AKAL affirme qu’il « n'épargnera aucun effort pour libérer ses cadres et défendre les détenus d'opinions. Il se tient évidemment aux côtés des familles des détenus ».

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire