IMG-LOGO
Accueil Actualités Financement occulte pour un 5ème mandat : 10 ans de prison ferme requis en appel contre Said Bo...
Publié le : 20 Septembre, 2022 - 15:00 Temps de Lecture 1 minute(s) 264 Vue(s) Commentaire(s)

Financement occulte pour un 5ème mandat : 10 ans de prison ferme requis en appel contre Said Bouteflika et Ali Haddad

IMG

Le procureur général près la cour d’Alger a requis ce mardi 20 septembre, une peine de « dix (10) ans de prison ferme et la confiscation de tous les biens et avoirs saisis », contre Said Bouteflika, frère et conseiller du défunt président déchu Abdelaziz Bouteflika et Ali Haddad, patron du groupe ETRHB et ancien président du Forum des chefs d’entreprises. Le parquet a également requis « une amende d’un (01) million de dinars » contre chacun des accusés.

Le 6 juin dernier, Said Bouteflika et Ali Haddad avaient été condamnés en première instance par le pôle économique et financier de Sidi M’hamed (Alger), respectivement à huit et quatre ans de prison ferme pour « financement illicite » de la campagne électorale pour un 5ème mandat, « blanchiment d’argent » et « dissipation de produits de corruption », liées à l’acquisition de la chaine Istimrarya (Continuité).

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.