IMG-LOGO
Accueil Actualités Grève au port de Béjaïa : Le PAD-Bgayet apporte son soutien aux travailleurs
Publié le : 26 Juillet, 2020 - 19:05 Temps de Lecture 2 minute(s) 1333 Vue(s) Commentaire(s)

Grève au port de Béjaïa : Le PAD-Bgayet apporte son soutien aux travailleurs

IMG

Dans une déclaration publiée , ce dimanche 26 juillet 2020, le Pacte pour l’Alternative Démocratique (PAD) de Begayet a salué « la mobilisation » des travailleurs du port de Bejaia, et a réitéré son « soutien indéfectible » à l’action de ces derniers « jusqu’à satisfaction de leur revendication ».

  • «Le PAD de Bgayet salue la mobilisation des travailleurs en lutte en tant que force capable de déjouer toute forme de diversion et de division et leur apporte son soutien indéfectible jusqu'à la satisfaction de leurs revendications. »*, lit- on dans un post publié par Nadia Chouitem, députée démissionnaire du parti des travailleurs (PT), sur son compte Facebook.

Selon le PAD, « après plusieurs jours de grève des travailleurs du port de Béjaïa, pour la défense des revendications légitimes et dans le souci de préserver le secteur névralgique qui constitue la pierre angulaire de l'activité économique de la région, l'employeur persiste par le déni du droit syndical et ce, malgré la volonté affichée par les travailleurs d'ouvrir un dialogue responsable et serein qui permettra le dénouement de la crise ».

Pour rappel, les travailleurs de l’entreprise portuaire de Béjaïa (EPB) sont en grève depuis le 20 juillet dernier , à l’appel de la section syndicale UGTA de l’entreprise. En cause : le PDG de l’entreprise, Halim Kasmi, dont « le départ immédiat », est la principale revendication des grévistes, qui lui reprochent, entre autres, d’avoir « obligé les travailleurs à signer une convention portant sur la contribution des œuvres sociales à la prime d’intéressement annuel», «la prise de décisions engageant le devenir de la société sans avoir associé les représentants des travailleurs, à savoir le CP», a dénoncé le syndicat dans un communiqué rapporté par nos confrères d’El Watan.

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire