IMG-LOGO
Accueil Actualités Il avait arraché le portait de Bouteflika de la façade de la mairie de Khenchela en 2019 : le...
Publié le : 12 Juillet, 2020 - 18:10 Temps de Lecture 1 minute(s) 15620 Vue(s) Commentaire(s)

Il avait arraché le portait de Bouteflika de la façade de la mairie de Khenchela en 2019 : le procès en appel de Merouane Mohamedi, demain 13 juillet

IMG

Il avait arraché le portait de Bouteflika de la façade de la mairie de Khenchela en 2019 : le procès en appel de Merouane Mohamedi, demain 13 juillet

Le procès en appel du citoyen Merouane Mohamedi se tiendra demain, lundi 13 juillet, à la cour de justice de Khenchela, a indiqué le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Poursuivi pour «incitation à attroupement et publication portant atteinte à l’unité nationale», Merouane Mohamedi a été arrêté le 29 juin 2019.

Présenté en comparution immédiate, il est condamné, le 30 du même mois, par le tribunal de première instance, à «deux années de prison, dont une ferme avec mandat de dépôt».

Le parquet avait requis «trois ans de prison assortie d’une amende de 300 000 Da».

Soulignons que Merouane Mohamedi était l’un des jeunes citoyens à être monté, ce fameux jour du 19 février 2019, sur le toit de la mairie de Khenchela, pour arracher un portrait géant du président déchu, Abdelaziz Bouteflika accroché à sa façade, par le maire de la ville, un élu d’obédience FLN. Ce jour là, fut l’un des premiers signes annonciateurs de la révolution populaire du 22 février, qui allait mettre fin peu de temps après, au 5e mandat.

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire