IMG-LOGO
Accueil Actualités Incarcéré à la prison de Bordj Bou Arreridj : Mohamed Baba Nedjar dénonce de mauvais traitemen...
Publié le : 25 Novembre, 2021 - 15:49 Temps de Lecture 2 minute(s) 991 Vue(s) Commentaire(s)

Incarcéré à la prison de Bordj Bou Arreridj : Mohamed Baba Nedjar dénonce de mauvais traitements

IMG

Dans un post publié sur sa page Facebook, le militant et défeuseur des droits humains, l'avocat Salah Debbouz, fait état d' “allégations de harcèlement moral” infligés au détenu mozabite Mohamed Baba Nedjar, incarcéré à la prison de Bordj Bou Arreridj, depuis 2020.

Citant le frère de ce dernier, le militant des droits humains rapporte d'emblée, que le détenu “avait entamé une grève de la faim pour revendiquer ses droits violés en prison et son droit à un nouveau procès équitable, mais que la direction de la prison avait refusé de communiquer l'information, ce qui l'a obligé à y mettre fin”.

Les conditions de vie à la prison laissent également à désirer. Selon la même source, “elles sont les pires comparées à celles des prisons où il avait séjourné depuis prés de 15 ans”. En effet, Baba Nedjar a été incarcéré à Ghardaïa, ensuite à Berrouaghia, à Babar (Khenchela), à Blida avant de se retrouver à Bordj Bou Arreridj.

“Lorsqu'il a demandé à prendre une douche toutes les semaines ou encore à ce qu'on améliore la qualité de la nourriture, le chef du pavillon lui avait rétorqué que ''si tu continue à te plaindre, on te rajoutera un autre dossier pour incitation''”, indique-t-il.

Il rapporte également que depuis qu' “il avait écrit au Président de la République, au ministre de la Justice, au Directeur général de l'administration pénitentiaire et au Juge d'application des peines, Mohamed Baba Nedjar ne cesse d'être harcelé”.

“Dernièrement, on lui a confisqué son tapis de prière et presque tous ses livres- on ne lui a laissé que deux”, ajoute le militant.

Agé aujourd'hui de 37 ans, Mohamed Baba Nedjar avait pour rappel, été arrêté qlors qu'il n'en avait que 21.

Accusé du meurtre de Bazine Brahim, un jeune militant du FFS retrouvé mort dans la nuit du 20 octobre 2005, à proximité de la mosquée de Tawrirt dans la ville de Ghardaïa, Baba Nedjar est condamné en première instance à la peine capitale.

En 2009, il sera condamné en appel à la prison avec perpétuité.

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire