IMG-LOGO
Accueil Actualités L'affaire des journalistes Jamila Loukil et Said Boudour et du militant Kaddour Chouicha transf...
Publié le : 16 Septembre, 2021 - 16:22 Temps de Lecture 1 minute(s) 389 Vue(s) Commentaire(s)

L'affaire des journalistes Jamila Loukil et Said Boudour et du militant Kaddour Chouicha transférée au pôle anti-terroriste d'Alger

IMG

Le pôle judiciaire spécialisé d'Oran s'est déssaisi, hier (mercredi), du dossier des deux journalistes Jamila Loukil et Said Boudour et du militant des droits humains Kaddour Chouicha, au profit du pôle anti-terroriste prés le tribunal de Sidi M'hamed à Alger, a annoncé un membre du collectif de défense.

Ce dernier explique, en effet, avoir reçu un message dans lequel il était indiqué que “le juge d'instruction de la troisième chambre prés le pôle judiciaire spécialisé d'Oran a rendu une ordonnance de transfert du dossier vers le pôle anti-terroriste d'Alger, le 15 septembre”.

Les deux journalistes et le militant des doits humais avaient été arrêtés en avril dernier, avant d'être placés sous contrôle judiciaire. Ils sont accusés de “complot contre la sécurité de l’État pour inciter les citoyens à prendre les armes contre l’autorité de l’État ou à porter atteinte à l’intégrité du territoire national” et “enrôlement dans une organisation terroriste ou subversive active à l’étranger ou en Algérie“.

Trois autres activistes du Hirak, à savoir Tahar Boutache, Yasser Rouibah et Mustapha Guira, poursuivis pour les mêmes charges, seront également auditionnés par le pôle anti-terroriste d'Alger. En détention préventive depuis avril à Oran, les trois activistes seront transférés vers une prison d'Alger.

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire