IMG-LOGO
Accueil Actualités Le barreau des avocats d'Alger suspend provisoirement sa grève
Publié le : 02 Octobre, 2020 - 14:15 Temps de Lecture 1 minute(s) 905 Vue(s) Commentaire(s)

Le barreau des avocats d'Alger suspend provisoirement sa grève

IMG

Le barreau d’Alger a annoncé la suspension de la grève des avocats qui durait depuis le 27 septembre dernier. Cette décision fait suite à une réunion avec le président de la cour et le procureur général qui «se sont engagés à satisfaire les revendications du collectif de défense».

Les avocats du barreau d’Alger ont choisi d’adoucir le ton. Ils suspendent «pendant 15 jours» leur mouvement de grève au niveau de la cour d’Alger et de ses juridictions, précisent-ils dans un communiqué, ce vendredi. Toutefois, ils maintiennent le boycott au niveau de la cinquième chambre pénale de la cour ainsi que de la composante de la première chambre pénale, est-il ajouté.

Pour rappel, le conseil de l’ordre des avocats d’Alger avait appelé, le 26 septembre dernier, au boycott, pendant une semaine, de toutes les audiences au niveau des juridictions relevant de la cour d’Alger, et ce, pour dénoncer «les atteintes au droit de défense» et réclamer «une justice indépendante». Dans la foulée, l’Union nationale des ordres des avocats (UNOA), appellera, quant à elle, à une grève nationale de 48 heures, les 30 septembre et 1 octobre, laquelle, faut-il le souligner, sera massivement suivie.

Ces actions de protestation font suite, rappelons-le, aux évènements survenus, lors du procès du PDG de la SOVAC, Mourad Oulmi, le 24 septembre, à la cour d’Alger. Le bâtonnier a été victime d’un malaise lors d’un violent échange verbal avec le président de la chambre criminelle de la cour, qui venait de rejeter une demande de report de l’audition de son défendeur.

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire