IMG-LOGO
Accueil Actualités Le calvaire de Karim Tabbou ou la longue marche vers la liberté !
Publié le : 27 Avril, 2020 - 17:50 Temps de Lecture 2 minute(s) 1801 Vue(s) Commentaire(s)

Le calvaire de Karim Tabbou ou la longue marche vers la liberté !

IMG

Le énième procès de Karim Tabbou devait avoir lieu aujourd'hui. Dictature oblige, le énième report aussi. Son procès en appel est repoussé au 1er juin. Un mois de plus en prison, combien de mois de trop pour une Dictature ?

La junte militaire ne veut pas d'un Karim Tabbou libre tout comme elle ne veut pas d'une presse libre, d'une pensée libre, de femmes libres, d'une école libre, d'une médecine libre, de politiciens libres, de radios libres, d'artistes libres, d'institutions libres, d’algériens libres et d'une Algérie Libre ! Un régime qui pense qu'au 21ème siècle, la pensée peut-être diligentée, la société orientée, le peuple guidé, l'économie bradée, les droits bridés dans le seul but de continuer à bénéficier librement des largesses et des richesses d'un pays à son seul profit et au profit d'une junte, au grand malheur de l’Algérie. Être libre de piller en privant ses obligés de liberté. Triste Calcul ! Calcul d'une junte de félons et ambitions d'arrière-garde pour un peuple qui a décidé de se séparer définitivement de ses chaînes pour aller goûter à l'ivresse de la liberté, de la compétence, de la performance et du mérite. Bref, Karim Tabbou ne sera pas libéré, le cas de centaines d'autres prisonniers politiques. Ni plus, ni moins qu'un Zakaria Boussaha, un Abdelouahab Fersaoui ou un Khaled Drareni. Karim tabbou est comme tous les autres, car il ne s'agit pas de culte de la personnalité mais du culte de la liberté. Le seul culte qui vaille et pour lequel les Algériens doivent se battre.

La Liberté pour nos détenus politiques certes, mais aussi une liberté pour tous et qui ne sera effective, qu'une fois l’Algérie Libérée. Libérer Karim Tabbou ne libérera pas le pays. Mais libérer l'Algérie libérera définitivement les Algériens.

Laissez un commentaire