IMG-LOGO
Accueil Actualités Le CMA appelle les Amazigh du monde à fêter le Jour du drapeau Amazigh
Publié le : 23 Août, 2019 - 01:00 Temps de Lecture 2 minute(s) 2010 Vue(s) Commentaire(s)

Le CMA appelle les Amazigh du monde à fêter le Jour du drapeau Amazigh

IMG

Créé par l’Académie berbère en 1970, le drapeau Amazigh n’a été adopté officiellement par tous les pays de Tamazgha (Afrique du Nord) et de la diaspora, que le 30 août 1997, lors de la première assemblée générale du Congrès Mondial Amazigh (CMA), tenue à Tafira dans l’ile de Grande Canaria, dans l’Archipel Canarien.

Depuis, il est brandi fièrement par tou.te.s les Amazigh du monde. le drapeau Amazigh est devenu, non seulement, le symbole de l’identité mais aussi celui de l’unité, de la résistance et de la lutte pour les droits et les libertés fondamentales du peuple Amazigh.

Le drapeau ou Anay Amazigh fête ce 30 août 2019, les 22 ans de son existence officielle. En cette occasion, le CMA appelle «tou.te.s les Amazigh du monde à célébrer solennellement le Jour du drapeau Amazigh». «Cette année revêt un caractère particulier pour le drapeau amazigh car le Chef de l’armée algérienne, chef de l’Etat de fait, a décidé d’interdire le drapeau Amazigh. Plusieurs dizaines de personnes sont actuellement en prison pour l’avoir porté publiquement», lit-on dans le communiqué du CMA.

En effet, le Chef d’Etat-major et vice-ministre de la défense algérienne, Ahmed Gaïd Salah, «a ordonné, le 19 juin dernier, l’interpellation de toute personne osant brandir un autre drapeau que celui de "l'Algérie"». Mais en réalité, il ne visait que le drapeau Amazigh. Depuis son discours, qualifié de raciste et de porteur de haine, près d’une soixantaine de manifestant.e.s ont été interpellé.e.s puis placé.e.s sous mandat de dépôt pour l’avoir brandi dans les différentes manifestations qui revendiquent le changement radical du système, le départ du gouvernement, de celui du chef de l’Etat actuel et du Chef d’Etat-major en question.

Le CMA appelle aussi à faire de cette journée du 30 août, qui coïncide avec un vendredi, jour du soulèvement des algériens contre le système en place, celle du Jour du drapeau Amazigh. «Afin d’exprimer notre attachement à notre emblème, pour exprimer notre solidarité avec les détenu.e.s du drapeau Amazigh et pour dénoncer les abus de la dictature militaire algérienne, le CMA demande à ce que le drapeau Amazigh soit hissé sur les façades, sur les balcons des domiciles et dans tous les édifices publics et privés des Amazighs ainsi que lors de toutes activités publiques ce 30 août 2019»

Laissez un commentaire