IMG-LOGO
Accueil Actualités ''Le Sahara Occidental n'est pas à négocier'', selon Mohamed VI : la république Sahraouie répon...
Publié le : 07 Novembre, 2021 - 12:47 Temps de Lecture 2 minute(s) 708 Vue(s) Commentaire(s)

''Le Sahara Occidental n'est pas à négocier'', selon Mohamed VI : la république Sahraouie répond

IMG

«Le Sahara n'est pas à négocier » ! Déclaration du roi du Maroc Mohamed VI, hier (samedi), lors d'un discours à l'occasion du 46e anniversaire de ce qu'ils apellent "la marche verte".

Cette dernière intervient dans un contexte géo-politique très particulier, marqué notamment par une crise inédite avec l'Algérie, qui l'accuse d'avoir "lâchement assassiné" trois de ses ressortissants sur la frontière algéro-mauritanièenne, lundi dernier.

Le roi du Maroc a, en effet, réitéré « la marocanité » du Sahara Occidental, soulignant « le soutien concret» de certains états, celui des USA entre autres. Aussi, appellera-t-il ses « partenaires » à formuler « des positions autrement plus audacieuses et plus nettes au sujet de l’intégrité territoriale du Royaume. »

« le peuple Sahraouie n’arrêtera pas sa lutte »

Dans un communiqué de son ministère de la communication, le Sahara Occidental a vite réagi aux propos du Roi du Maroc, réaffirmant son engagement à poursuivre sa lutte jusqu'à recouvrir sa « souveraineté nationale sur l'ensemble du territoire Sahraouie».

« Le peuple sahraoui poursuivra sa lutte de libération contre l'occupation marocaine jusqu'à l'achèvement de la souveraineté nationale sur l'ensemble du territoire de la République sahraouie. », indique-t-on. Et de soutenir que :«le peuple sahraoui qui a accepté la paix permanente avec le Royaume du Maroc en signant le plan de conciliation en 1991, après 16 ans de guerre, n'arrêtera pas sa lutte tant que le Maroc ne mettra pas fin à son agression et à son occupation illégale du territoire de la République sahraouie».

« Le roi du Maroc est bien conscient que la République sahraouie, voisine du Royaume du Maroc, est une réalité irréversible et insurmontable, et le Maroc siège à ses côtés dans les enceintes multilatérales aux niveaux continental et international», indique-t-on. Et d'ajouter : « Le déni de la réalité est la raison du retour de la guerre que le régime marocain alaoui supportera seul ses conséquences et les malheurs qui en découlent, la destruction, l'instabilité et la perte d'opportunités pour des générations entières du peuple de la région. »

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire