IMG-LOGO
Accueil Actualités Libération des détenus d’opinion : Amnesty International s’adresse directement à Tebboune
Publié le : 22 Février, 2022 - 14:30 Temps de Lecture 1 minute(s) 866 Vue(s) Commentaire(s)

Libération des détenus d’opinion : Amnesty International s’adresse directement à Tebboune

IMG

Ce n’est plus aux autorités algériennes comme elle avait l'habitude de le faire, mais au chef de l’État Abdelmadjid Tebboune, que s’est adressée, la secrétaire générale de l’organisation Amnesty International, cette fois, l’appelant à « libérer tous les détenus d’opinion ».

Dans un message vidéo diffusé, ce mardi 22 février, à l'occasion du troisième anniversaire du Hirak, Agnès Callamard déplore qu’il y ait « aujourd’hui encore, entre 250 et 300 personnes en prison ».

« Ils et elles sont militants, journalistes, avocats, simples citoyens, plusieurs dizaines d’entre eux sont en détention provisoire depuis plusieurs mois dont un certain nombre sont dans un état de santé préoccupant », constate-t-elle. Tout en estimant que cette « stratégie de répression vise à intimider et réduire au silence toute dissidence, instaurant ainsi un climat de peur à travers le pays ».

« Trois ans après le début du Hirak, constitutionnalisé lors de la dernière révision de la Constitution, je lance, au nom d’Amnesty international, un appel au président Abdelmadjid Tebboune, pour libérer tous les détenus d’opinion », a déclaré Agnès Callamard, tout en espérant« des actes forts de la part des autorités ».

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire