IMG-LOGO
Accueil Actualités Liberté de voyager et de circuler en Algérie : Riposte Internationale exhorte les instances int...
Publié le : 09 Octobre, 2022 - 10:45 Temps de Lecture 1 minute(s) 372 Vue(s) Commentaire(s)

Liberté de voyager et de circuler en Algérie : Riposte Internationale exhorte les instances internationales à réagir

IMG

L’interdiction, la semaine écoulée, du professeur Said Chemakh de se rendre à Paris pour prendre part à une conférence sur « le théâtre berbère, analyse textuelle et esthétique », organisé par l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), à l’université de la Sorbonne, à Paris, a provoqué nombreuses réactions parmi lesquelles celle de Riposte Internationale.

Dans un communiqué publié ce dimanche sur les réseaux sociaux, l’ONG a dénoncé « les entraves répétées et incessantes à la liberté de voyager et de circuler librement » , ajoutant que cette « énième escalade, s'inscrit dans un cadre plus large de répression. »

Pour Riposte Internationale, « le régime Algérien en choisissant d’agir de la sorte assume pleinement son autoritarisme en violation complète de la Constitution et du droit international. »

« Ces violations récurrentes qui acte la volonté du pouvoir d'empêcher toutes démarches autonome, impactant de fait et de manière indifférencié toute la société, y compris les activités ordinaires d'associations culturelles et de partis politiques », poursuit-elle.

L’ONG condamne ces « pratiques à la fois liberticides et coercitives » et exhorte la communauté et les instances internationales à « sortir de leur réserve en exigeant la cessation des violations des droits les plus élémentaires et plus largement des libertés fondamentales ».

Enfin, Riposte Internationale exige la « libération inconditionnelle » de l'ensemble des détenus d'opinions et politiques injustement emprisonnés et apporte son « soutien indéfectible à toutes celles et ceux qui sont victimes d'atteinte à leurs droits les plus élémentaires. »

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire