IMG-LOGO
Accueil Actualités Mahrez Rabia évincé de Canal Algérie pour l’étrange raison du surpoids !
Publié le : 05 Décembre, 2019 - 18:40 Temps de Lecture 2 minute(s) 1259 Vue(s) Commentaire(s)

Mahrez Rabia évincé de Canal Algérie pour l’étrange raison du surpoids !

IMG

«Je confirme mon départ de Canal Algérie après 14 années passées en son sein. La raison invoquée pour le non renouvellement de mon contrat a été, étonnamment, mon surpoids actuel», affirme le journaliste sur son compte facebook personnel.

Ce n’est, donc, pas un fake news. L’animateur phare de la Chaîne III et de Canal Algérie a été bel et bien évincé. Mais le plus étrange dans cette histoire est la raison invoquée par ses responsables pour ne pas lui renouveler son contrat ! À l’image du sinistre ministre de l’intérieur qui a qualifié les millions d’Algériens qui s’opposent à l’élection présidentielle de tous les noms, les responsables de Canal Algérie continuent dans ce registre d’indécence et de discrimination. Ces derniers n’ont rien trouvé à lui relever à part son poids ! Comme si la télévision nationale avec toutes ses sections tient compte de la silhouette de ses animateurs et animatrices !

Mharez Rabi a payé le prix cher de son implication dans le Hirak. Omniprésent à chaque manifestation, il couvre tous les éventements et interviewe les manifestants. Sur son compte facebook, il dit connaître les vraies raisons pour lesquelles son contrat n’a pas été renouvelé. «Je ne suis malheureusement pas dupe. Je sais assez que mon travail de couverture du hirak et le documentaire que je réalise en dehors des murs de Canal Algérie n’étaient pas bien reçus par ma direction», confie-t-il. Et d’ajouter : «Je ne regrette pas mes années passées à la télévision publique algérienne. Je crois à la mission de service public que devrait endosser la télévision algérienne, et je déplore que ça ne soit pas toujours le cas. Nous sommes nombreux à avoir essayé de changer les choses de l’intérieur. Je suis certain que d’autres continueront le combat pour rendre la télévision publique au peuple Algérien.»

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire