IMG-LOGO
Accueil Actualités Mohamed Sifaoui sur la résolution du parlement européen : rappelez au régime algérien ces quelq...
Publié le : 28 Novembre, 2019 - 17:00 Temps de Lecture 2 minute(s) 1436 Vue(s) Commentaire(s)

Mohamed Sifaoui sur la résolution du parlement européen : rappelez au régime algérien ces quelques réalités !

IMG

Le Parlement européen a voté ce jeudi 28 novembre 2019, une résolution qui condamne les violations massives des droits de l’homme en Algérie. Le Parlement demande aux autorités algériennes de mettre un terme à la répression du mouvement de contestation dit «Hirak» et d’avancer sur le chemin de la démocratie.

Les principaux groupes parlementaires avaient mis au point une résolution à l’initiative du groupe socialiste. Cette résolution a fait quasiment l’unanimité et a reçu le soutien des libéraux et des démocrates-chrétiens. Un véritable revers pour la dictature militaire, incarnée par le chef d’état-major, le général Ahmed Gaid Salah.

Le texte exige notamment «la libération immédiate et sans conditions de tous les accusés pour avoir exercé leur liberté d’expression». Pour rappel, près de 300 personnes, des acteurs politiques et de la société civile, sont détenues arbitrairement pour avoir exprimé leur rejet du régime et leur attachement à la démocratie.

Le texte consacre également quelques passages aux persécutions contre les minorités religieuses, notamment chrétiennes. Le Parlement européen «est convaincu que les réformes démocratiques et constructives (…) peuvent garantir la stabilité politique, économiques et sociale de l’Algérie».

Je précise que lorsque les agents et les relais du régime parleront «d’ingérence», il sera nécessaire de leur rappeler que l’Union européenne s’ingère déjà dans les affaires algériennes puisqu’elle finance largement le régime dans le cadre de l’aide au développement de l’Europe aux pays du Sud, une manne financière qui n’a jamais, sinon à la marge, bénéficié au développement et au peuple algérien.

La représentante de la commission européenne a rappelé le respect de la souveraineté de l’Algérie, mais elle a rappelé aussi que le pouvoir algérien a signé des principes, dans le cadre de l’accord d’association avec l’UE, qu’il ne respecte pas.

Par ailleurs, même lorsqu’il y a ingérence de la part des occidentaux, c’est souvent parce que des régimes maltraitent leurs propres peuples. Ce qui est le cas du régime algérien.

Rappelez-leur ces quelques réalités !

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.