IMG-LOGO
Accueil Actualités Naciria (Boumerdes) : ville morte en solidarité avec les détenus d’opinion en grève de la faim
Publié le : 13 Février, 2022 - 12:00 Temps de Lecture 1 minute(s) 1218 Vue(s) Commentaire(s)

Naciria (Boumerdes) : ville morte en solidarité avec les détenus d’opinion en grève de la faim

IMG

La ville de Naciria, à l’Est de la wilaya de Boumerdes, a décidé ce dimanche 13 février, de décréter deux journées "ville morte", en solidarité avec les détenus d’opinion en grève de la faim à la prison El Harrach, depuis 16 jours.

Magasins fermés, administration paralysée, à l'exception du secteur de la santé, rues désertes dans la quasi-totalité de la commune, les habitants revendiquent la libération des militants du Hirak, poursuivis pour leurs opinions, comme le démontrent les images relayées sur les réseaux sociaux depuis les premières heures de la matinée.

Parallèlement à ce mouvement, les détenus d’opinion à la prison de Koléa ont décidé, à leur tour, d’arrêter de s’alimenter, pour dénoncer leur détention arbitraire sans jugement et les fausses accusations dont ils font l’objet, notamment celle relative au terrorisme.

Laissez un commentaire