IMG-LOGO
Accueil Actualités Oran : le drapeau Amazigh interdit au concert de Lounis Ait Menguellet
Publié le : 22 Avril, 2022 - 13:55 Temps de Lecture 2 minute(s) 1585 Vue(s) Commentaire(s)

Oran : le drapeau Amazigh interdit au concert de Lounis Ait Menguellet

IMG

Trois personnes venues assister au concert de Lounis Ait Menguelet jeudi à Oran, se sont vus expulsés de la salle, manu-militari, pour avoir brandi le drapeau Amazigh.

En dépit des nombreux messages appelant à son interdiction, le concert du chanteur Kabyle Lounis Aït Menguelet affichait complet, jeudi 21 avril. « Salle comble à une heure du debut du spectacle! Un accueil triomphale de l'artiste par les oranais.e.s (kabyle et non kabyle)! », témoigne Fatma Boufnik, militante pour les droits des femmes.

Mais mauvaise surprise, au moment où il accéder à la salle, le public subissait une fouille au corps, en bonne et due forme, à la recherche du… drapeau Amazigh.

« Toute la police d'Oran etait là, non pas pour securiser le public, mais pour une fouille au corps: homme, femme et tous âges, à la recherche du drapeau Amazigh », déplore la militante, dans un post sur son compte Facebook.

Selon elle, trois jeunes personnes installées au balcon, se sont vus expulsés de la salle, manu-militari, pour avoir brandi le drapeau.

« Au balcon, trois jeunes qui à un moment du spectacle ont sorti le drapeau pour danser avec, en une fraction de seconde, ont été ramassés et sortis de la salle ! », déplore- t- elle. Tout en saluant le public qui a fait montre d’intelligence face au « régionalisme -intégriste- épouvantail de service ».

C'est également une réponse aux nombreux messages émanant de parties obscures qui ont appelé, quelques jours avant la tenue du Concert, à son interdiction pour la raison farfelue et totalement sans fondement, que Lounis Aït Menguellet appartenait à un mouvement terroriste, en l'occurence le MAK. Accusation que le chanteur avait vite balayée d’un revers de la main en affirmant que « La Kabylie doit être unie avec toute l’Algérie. Ceux qui sont morts pour ce pays ne sont pas morts uniquement pour la Kabylie, ils sont morts pour leur pays qui est l’Algérie.»

Laissez un commentaire