IMG-LOGO
Accueil Actualités Pour avoir dénoncé les conditions de rapatriement des migrants africains : le militant Fouad He...
Publié le : 29 Mars, 2022 - 16:35 Temps de Lecture 1 minute(s) 226 Vue(s) Commentaire(s)

Pour avoir dénoncé les conditions de rapatriement des migrants africains : le militant Fouad Hessam risque jusqu’à deux ans de prison ferme

IMG

Ce mardi 29 mars, le procureur de la République près le tribunal de Cité Djamel (ex- Fellaoucen), à Oran, a requis la peine de deux ans de prison ferme, à l’encontre du militant des droits humains spécialiste de l’immigration, Fouad Hessam, a rapporté RADIO-M. Le tribunal a mis sa décision en délibéré pour la semaine prochaine.

Le militant de la LAADH faisait en effet, l’objet d’un mandat d’arrêt à la suite d’un jugement par contumace prononcé en juin 2021, le condamnant à deux ans de prison ferme pour « diffusion de publication ayant pour but de porter atteinte à l’unité nationale ».

Selon la même source, les faits remontent au mois de septembre 2020. Le service des affaires étrangères et des relations internationales relevant de la DGSN, avait porté plainte contre le militant, pour avoir partagé en 2016, sur sa page Facebook, des publications où il dénoncait « le traitement affligé aux migrants africains lors de leur rapatriement vers leur pays », et ce, alors que l’Algérie s’apprêtait à accueillir le forum africain de l’investissement.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.