IMG-LOGO
Accueil Actualités Pourquoi Walid Kechida a été condamné à trois ans de prison ferme ?
Publié le : 12 Janvier, 2021 - 22:00 Temps de Lecture 2 minute(s) 257 Vue(s) Commentaire(s)

Pourquoi Walid Kechida a été condamné à trois ans de prison ferme ?

IMG

La justice du téléphone a tranché, et une partie des avocats bénévoles de Walid Kechida se sont exprimés. On peut donc en parler.

Walid Kechida a été accusé d’«offense au président», «aux préceptes de l’islam» et d’«outrage à corps constitué». Ce sont des accusations très lourdes, au vu des faits : des “memes” sur un groupe Facebook. Des memes «qu’il aurait partagé» sur son compte personnel.

La défense, en accord avec Walid, a décidé de mettre en avant un dossier psychiatrique et plaider «l’irresponsabilité partielle». Il y a eu, en tout, quatre expertises psychiatriques : trois ont confirmé l’irresponsabilité et une seule l’a infirmée. Malgré cela, le juge a décidé de condamner Walid Kechida à «trois ans de prison ferme». Un jugement qui a choqué tout le monde, en commençant par ses avocats.

Mais alors pourquoi Walid a été condamné aussi lourdement ?

Tout simplement parce que c’est un verdict politique et un signe pour celui qui veut voir. Walid n’est pas un “faiseur de memes qui s’ennuie”. Il est un militant actif du Hirak, il a des projets et des idées et il compte bien les mettre en pratique et c’est bien pour cela qu’il est, aujourd’hui, si lourdement condamné.

Le procès de Walid, comme celui de Khaled Drareni, sont des procès politiques. Le seul coupable de leur condamnation est la dictature et il serait très injuste de jeter l’opprobre sur des avocats bénévoles qui, depuis le début du Hirak, se démènent jour et nuit pour représenter les milliers de victimes de la justice de l’Algérie Nouvelle.

Dans son lieu de détention, où il résiste, Walid a reçu des “propositions” de forces politiques bien connues qui sont les nouveaux porte-paroles des ravisseurs : il les a toutes refusées au nom de sa liberté. Au nom de LA liberté.

De sa cellule, où il tient le coup, Walid vous demande de respecter ses choix, sa vie privée et celle de sa famille. De sa cellule, il nous demande de continuer à nous battre pour une Algérie meilleure où le rire ne sera pas un crime.

FreeWalidKechida

MemesAreNotACrime

Walid.jpg

Laissez un commentaire