IMG-LOGO
Accueil Actualités Poursuivi dans une deuxième affaire : Trois ans de prison requis contre l’activiste Zakaria Bou...
Publié le : 28 Juillet, 2020 - 15:40 Temps de Lecture 1 minute(s) 724 Vue(s) Commentaire(s)

Poursuivi dans une deuxième affaire : Trois ans de prison requis contre l’activiste Zakaria Boussaha

IMG

L’acharnement judiciaire contre le jeune militant Zakaria Boussaha, n’a décidément pas de fin, au vu des récents événements.

Alors qu’il écopait, il y’a à peine quelques jours, d‘une année de prison ferme, le voilà risquer jusqu’à trois autres années de réclusion dans une deuxième affaire dont le procès s’est déroulé, ce mardi 28 août 2020.

En effet, le procureur de la république près le tribunal correctionnel d’El Hadjar (Annaba), a requis une peine de « trois ans de prison assortie d’une amende de 100 000 Da ainsi que de 200 000 Da de dommages et intérêts à verser à la partie civile », a annoncé son avocate, Me Leila Boughrara, dans un post publié sur son compte Facebook. Le verdict sera rendu le 4 août prochain, a- t- elle ajouté. Dans cette affaire pour laquelle il n’était pas en détention, Zakaria Boussaha est poursuivi pour « outrage à corps constitué », a précisé Me Boughrara, joint par l’Avant-Garde Algérie.

Pour rappel, l’activiste Annabi a été condamné, le 21 juillet dernier, à « une année de prison ferme et une amende de 100 000 Da », dans une première affaire où il est poursuivi pour «incitation à attroupement non armé et publications ayant pour but de porter atteinte à l’unité nationale». Le procureur de la république avait requis, lors du procès, le 14 juillet dernier, une peine de «trois ans de prison assortie d’une amende de 300 000 Da».

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire