IMG-LOGO
Accueil Actualités Première femme à être élue maire d'Alger- Centre : Mahdia Beghalia victime d'attaques misogynes...
Publié le : 24 Décembre, 2021 - 15:00 Temps de Lecture 2 minute(s) 1633 Vue(s) Commentaire(s)

Première femme à être élue maire d'Alger- Centre : Mahdia Beghalia victime d'attaques misogynes sur les réseaux sociaux

IMG

Le débat sur la place des femmes en politique déchaine les passions, depuis que Mahdia Benghalia a été élue présidente de l'assemblée populaire communale d'Alger- Centre.

Mahdia Benghalia, la quarantaine à peine entamée, a été élue présidente de l'assemblée populaire communale d'Alger- Centre, mercredi dernier.

Depuis, la jeune femme essuie une cascade d'attaques misogynes et sexistes sur les réseaux sociaux, allant jusqu'aux insultes les plus nauséabonds. De nombreux messages de soutien ont aussi inondé la toile. L'organisation Journal Féministe Algérien a été parmi le premiers à réagir.

“Cette campagne misogyne est basée sur de fausses déclarations qui n'ont rien à voir avec la vérité, mais affecte malheureusement la personne de Mme Mahdia”, dénonce JFA, précisant que cette dernière a été “surprise par tant de haine de la part de personnes qui n’ont pas cherché à connaître la vérité avant de répandre des absurdités visant à nuire à Mme Ben Ghalia”.

Le journal Féministe Algérien déplore, par ailleurs, que des “personnalités considérées comme des élites politiques, militantes ou même artistiques, ont contribué à l'étalage de genre de publications violentes et stupides en même temps, sans aucun esprit de responsabilité à démontrer la vérité, sachant que ce genre de faits concernant la vie privée, ne peut émaner que de gens dont les luttes et l'engagement sont vides de sens”.

Sur un autre plan, le journal Féministe Algérien estime que “la violence à l'égard des femmes en politique et dans tous les milieux est inacceptable et doit être criminalisé dans toute la mesure du possible”.

Pointant du doigt le caractère récurrent de ce genre de pratiques, le JFA exprime enfin, sa “solidarité avec toutes les femmes victimes de violence, quelles que soient leur orientation, leurs idéologies et leurs attitudes”.

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire