IMG-LOGO
Accueil Actualités Propos tenus par Tebboune sur les détenus d'opinion: la LADDH dénonce ''un déni de la réalité''
Publié le : 09 Août, 2021 - 13:54 Temps de Lecture 1 minute(s) 1371 Vue(s) Commentaire(s)

Propos tenus par Tebboune sur les détenus d'opinion: la LADDH dénonce ''un déni de la réalité''

IMG

Dans un communiqué publié ce lundi 9 août, la ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (LADDH), s'est dite préoccupée suite aux propos tenus hier, par Abdelmadjid Tebboune lors d'une interview accordée aux représentants des médias, et dans laquelle il a déclaré qu' “il n'y a pas de détenus d'opinion en Algérie”.

“Les prisonniers qui sont près de 200 non encore jugés en majorité, après plusieurs mois de détention provisoire, n'ont pas été poursuivis pour diffamation et injure, mais plutôt pour des accusations toutes liées à leurs opinions et à l'exercice de leurs droits politiques et civils”, estime la LADDH.

Cette dernière, par la voix de son vice-président, Said Salhi, exprime sa “profonde préoccupation face à ce déni de réalité alors que le pays vit des moments les plus difficiles liés à la situation sanitaire grave sur fonds de crise politique non réglée et de marasme social qui frappe des pans entiers de la société”.

“Une situation qui recommande plus la sérénité, de la clairvoyance , la reconstruction de la confiance perdue et le renforcement de la solidarité et la cohésion nationales”, poursuit la LADDH. Et de demander la “libération de l'ensemble des détenus d'opinion et des journalistes emprisonnés et l'abrogation immédiate de l'article 87 bis du Code pénal et de toutes les dispositions qui menacent les droits et libertés.”

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire