IMG-LOGO
Accueil Actualités Rachid Nekkaz : le parquet général requiert en appel la confirmation de la peine
Publié le : 02 Octobre, 2022 - 17:40 Temps de Lecture 2 minute(s) 218 Vue(s) Commentaire(s)

Rachid Nekkaz : le parquet général requiert en appel la confirmation de la peine

IMG

Le procès en appel de l’opposant politique Rachid Nekkaz, de ses deux avocats Abdelkader Chohra et Yacine Khelifi et du militant du mouvement pour la jeunesse et le changement (MJS), Hamza Djabri, s’est tenu ce dimanche, devant la cour de Chlef où le procureur général a réclamé « la confirmation de la peine» prononcée à leur encontre en première instance, a indiqué un membre du Collectif de défense des détenus d’opinion, Me Zoubida Assoul. Le verdict a été mis en délibéré pour le 9 octobre, a-t-elle précisé.

Accusé d’ « incitation à un attroupement non armé », « outrage et insulte à un employé dans l'exercice de ses fonctions », « publication et promotion auprès du public de fausses nouvelles qui porteraient atteinte à la sécurité à la paix ou stabilité de la société », « mise en danger la sécurité ou la tranquillité ou la stabilité de la société » et « atteinte à l'intégrité de l'unité de la nation », Rachid Nekkaz avait été condamné en première instance par le tribunal de Chlef, le 15 octobre, à une année de prison ferme.

Ses deux avocats, en l’occurrence Abdelakeder Chohra et Yacine Khelifi avaient, quant à eux, écopé d’une peine de six mois de prison avec sursis. La même sentence avait été prononcée à l’encontre de Hamza Djabri, militant du mouvement pour la jeunesse et le changement (MJC).

Tous les trois ont été reconnus coupables de « participation à la diffusion et à la promotion de fausses nouvelles auprès du public qui porteraient atteinte à la sécurité la tranquillité ou la stabilité de la société » et « participation à des travaux portant atteinte à l'intégrité et à l'unité de la nation ».

Pour rappel, Rachid Nekkaz, ses deux avocats et le militant du MJC, avaient été arrêtés en mai dernier dans le cadre de l’affaire du détenu d’opinion Hakim Debazi mort en détention le 24 avril dernier, à la prison de Koléa (Alger).

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire