IMG-LOGO
Accueil Actualités Sofiane Benyounes convoqué par la police judiciaire de Bab Ezzouar
Publié le : 02 Octobre, 2019 - 19:25 Temps de Lecture 2 minute(s) 1080 Vue(s) Commentaire(s)

Sofiane Benyounes convoqué par la police judiciaire de Bab Ezzouar

IMG

Sofiane Benyounes, fondateur du groupe de discussion et de débats, Algérie Debout ! est convoqué hier par la police judiciaire de Bab Ezzouar. Cette dernière est venue après la convocation de l’une de ses modérateur.trice.s, début septembre dernier, par le même service.

Algérie Debout ! qui n’est qu’un espace d’échange et de discussion sur les réseaux sociaux inquiète, visiblement, le pouvoir. Et c’est son fondateur, Sofiane Benyounes, qui paie le prix de cette répression dirigée, depuis le début du mouvement populaire, par un pouvoir qui fait tout pour étouffer les voix discordantes, même au sein des réseaux sociaux. «Algérie Debout! subit, encore une fois, le harcèlement de la junte militaire. Après un piratage, les menaces écrites contre ma personne, les filatures, une agression avortée au mois de mai, trois fermetures consécutives du groupe, la convocation de modérateurs pour interrogatoire sur ma personne voici que des policiers ont eu pour instruction de me présenter au service de la cybercriminalité du commissariat de Bab Ezzouar. Ayant constaté mon absence, les policiers sont revenus avec une convocation me sommant à m’y rendre dans les plus brefs délais. Ce harcèlement qui dure depuis plusieurs mois contre ma personne et contre des dizaines d'autres militants est un signe de panique de la junte militaire. Sinon, comment expliquer des accusations aussi loufoque que l'atteinte au moral de l'armée et la menace sur la sécurité nationale contre des militants démocrates, patriotes, républicains et pacifistes», s’indigne Sofiane Benyounes, joint par téléphone.

Et d’ajouter : «plus rien ne fera reculer les Algériens. Gaïd Salah et sa junte militaire sont pris de panique car ils savent qu’ils vivent les derniers instants de leur règne. Les Algériens sont sortis le 16 février et ils ne rentreront chez eux qu'avec le trophée de la liberté dans une Algérie démocratique, plurielle, égalitaire et républicaine. Nous sommes debout, plus jamais au garde à vous !»

La nouvelle de la convocation de Sofiane Benyounes a suscité l’indignation de centaines d’internautes. Beaucoup d’entre eux lui ont exprimé leur soutien et leur solidarité. «Je tiens à remercier les milliers de personnes qui m'ont manifesté leur soutien. Cette solidarité exprime l'incompressible détermination des Algériens à répudier définitivement la dictature et à vivre libre», indique-t-il.

Catégorie(s) :

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.