IMG-LOGO
Accueil Actualités Transfert des détenus en grève de la faim : '' C’est une atteinte aux droits des détenus'', sel...
Publié le : 28 Septembre, 2022 - 17:45 Temps de Lecture 1 minute(s) 304 Vue(s) Commentaire(s)

Transfert des détenus en grève de la faim : '' C’est une atteinte aux droits des détenus'', selon l’avocat Abdelhak Mellah

IMG

Dans une déclaration accordée à nos confrères de Radio-M, lors de l’émission Café Presse Politique (CPP), l’avocat Me Abdelhak Mellah a affirmé ce mercredi 28 septembre, que le transfert des détenus d’opinion en grève de la faim, de Koléa vers d’autres établissements pénitentiaires est « une atteinte à leurs droits de détenus ».

Il explique : « Tant que tant que l’instruction n'est pas clôturée, il est illégal de transférer un détenu d’une prison à une autre ». Cette mesure n'est « applicable que dans les cas des condamnations définitives ».

Aussi, pour Me Mellah, « à chaque fois que la distance s’allonge, c’est une double peine pour le détenu mais également pour leurs familles ».

Pour rappel, 25 détenus d’opinion à la prison de Koléa ont été transférés vers d’autres pénitenciers du pays, à savoir Bordj Bou Arreridj, Chlef et Ain Ouessara. Cette mesure punitive rappelons-le, vise à casser la dynamique de leur mouvement de grève de la faim entamée le 12 septembre dernier, pour dénoncer les lenteurs de l’instruction.

Parmi ces derniers, l’on cite le journaliste Mohamed Mouloudj et la présidente du Mouvement Mondial Amazigh, Kamira Ait Sid.

Laissez un commentaire