IMG-LOGO
Accueil À la Lutte ‘‘Achour El Acher’’ passé entre les mains de la censure à l’ENTV
Publié le : 16 Avril, 2021 - 16:00 Temps de Lecture 2 minute(s) 485 Vue(s) Commentaire(s)

‘‘Achour El Acher’’ passé entre les mains de la censure à l’ENTV

IMG

Scenario caviardé et scènes supprimées : la télévision nationale est accusée, par des acteurs, d’avoir censuré une partie du deuxième épisode du sitcom Achour El Acher, diffusé dans la soirée du 15 Avril.

En effet, le feuilleton à succès réalisé par Djaffar Gacem et dont la diffusion sur la télévision nationale a commencé le 14 Avril, soit au premier jour de Ramadhan, est passé entre les mains de la censure à l’ENTV, qui «s'est empressée de couper plusieurs scènes», a dénoncé un des comédiens phares du sitcom, Merouane Guerouabi. «Je vous le dis en toute honnêteté, l’épisode diffusé aujourd’hui n’a rien à avoir avec celui que nous avons tourné», a-t-il dénoncé dans une Story Instagram. Et de poursuivre : «La sitcom s’appelle pourtant ‘‘Memlaka Achouria’’ et pas ‘‘l’Algérie’’. L’ENTV en a coupé pas mal de scènes.»

L’acteur Ahmed Zitouni a également dénoncé la censure dans un post Facebook, en publiant plusieurs pairs de ciseaux accompagnées du message «shame on you l’ENTV (honte à l’ENTV».

Pour le réalisateur Mehdi Benaissa, «quand on fait de la TV, on lit les scénarios…pas que les devis et les marges arrières», a-t-il écrit dans une publication sur sa page Facebook. Ce qui fait dire au journaliste Amer Ouali dans un commentaire que «le feuilleton a été peut-être acheté pour être censuré justement.»

Pourtant lors de son passage au forum du journal El Hiwar, le directeur général de l’ENTV, Ahmed Bensebane, avait assuré que le feuilleton «gardera le même cachet et qu’il n’y aurait pas de censure», du fait que «c’est un travail artistique apprécié par les Algériens». «Les autorités ont d’autres préoccupations que de contrôler une œuvre artistique», a-t-il pourtant assuré.

Laissez un commentaire