IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Affaire Said Boudour, Djamila Loukil et Kaddour Chouicha : les avocats de la défense se retiren...
Publié le : 18 Mai, 2021 - 11:04 Temps de Lecture 1 minute(s) 300 Vue(s) Commentaire(s)

Affaire Said Boudour, Djamila Loukil et Kaddour Chouicha : les avocats de la défense se retirent de l'audience d'instruction

IMG

L'affaire des deux journalistes et du vice-président de la ligue algérienne de défense des droits de l'homme, est devant la chambre d'accusation prés la cour d'Oran ce mardi 18 mai. Cependant, les avocats de la défense ont décidé de se retirer de l'audience pour protester contre le refus de l'instance judiciaire de leur remettre le dossier des trois prévenus “conformément à l'article 182 alinéa 3 du code de procédures pénales”.

Le 29 Avril, les deux journalistes, le militant des droits humains ainsi neuf autres activistes, ont été présentés devant le juge d'instruction du pôle pénal spécialisé d'Oran, qui a placé trois (03) des prévenus, à savoir l'étudiant Yasser Rouibah, Tahar Boutache et Mustapha Guira, sous mandat de dépôt, alors que Said Boudour et Karim Ilyes ont été placés sous contrôle judiciaire, alors que Kaddour Chouicha, Djamila Loukil et cinq (05) autres activistes, ils ont été placés en liberté provisoire. Tous sont poursuivis pour “complot contre la sécurité de l'État ayant pour objectif incitation des citoyens contre l'autorité de l'État”, “atteinte à l'unité du territoire national”, “adhésion à une organisation destructive activant à l'intérieur et à l'extérieur du pays” et enfin “diffusion d'information pouvant porter atteinte à l’intérêt national”.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.