IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Alger : les accusations criminelles contre Mohamed Tadjadit et ses co- détenus abandonnées
Publié le : 02 Mars, 2022 - 12:30 Temps de Lecture 1 minute(s) 1264 Vue(s) Commentaire(s)

Alger : les accusations criminelles contre Mohamed Tadjadit et ses co- détenus abandonnées

IMG

Les accusations criminelles qui pesaient contre les activistes du Hirak, Mohamed Tadjadit, Tarek Debaghi, Soheib Debaghi, Noureddine Khimoud et Malik Riahi, ont été requalifiées en délits, par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hame (Alger), a annoncé l’avocat et membre du Collectif de défense, Me Dalil Hamadouche, ce mercredi 2 mars. Par conséquent, ils ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel de Sidi M'hamed, ajoute la même source.

Ils étaient accusés d’ « association de malfaiteurs », « diffusion de fausses informations de nature à troubler l’ordre public », « atteinte à la vie privée d’un mineur et son exploitation à des fins contraires à la morale », « incitation à la débauche » et de « détention de stupéfiants pour consommation », dans le cadre de l’affaire du mineur de 15 ans, Said Chatouane, qui avait accusé la police de lui avoir fait subir des sévices lors de sa garde à vue.

Il va sans dire que la nouvelle a été accueillie avec un grand soulagement, notamment par les soutiens de Mohamed Tadjadit et ses quatre compagnons qui, rappelons-le, sont en détention préventive depuis 11 mois.

Laissez un commentaire