IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Ardis Oran: ''licenciement déguisé'' de 127 employés
Publié le : 29 Octobre, 2021 - 12:25 Temps de Lecture 1 minute(s) 474 Vue(s) Commentaire(s)

Ardis Oran: ''licenciement déguisé'' de 127 employés

IMG

C'est en allant au travail comme chaque matin, qu'une centaine d'employés du centre commercial Ardis à Oran ont appris fin septembre leur mise en congé forcé pour deux mois et la fermeture du centre.

Le cas n'est pas isolé et en Algérie,la vague de licenciement menace chaque jour des milliers de salariés. Après Eniem (Tizi Ouzou), Daewoo (Médéa) ou encore Numilog (Béjaïa), aujourd'hui c'est au tour d'Ardis Oran de mettre à la porte quelques dizaines d'employés sans que ces derniers n'aient eu leur mot à dire. La raison invoquée : des travaux de rénovation.

Sauf que, quelques jours plus tard, les travailleurs apprennent que “le centre sera transformé en dépôt pour le compte d'une entreprise de tabac” et que par conséquent, ils ne retrouveront plus jamais leur travail.

En effet, hier, une réunion de conciliation entre les représentants des travailleurs et celui de l'employeur au niveau de l'inspection du travail, a définitivement mis fin aux espoirs d'une soixantaine d'employés ayant des CDD. Mais ce qui fait scandale, c'est que la direction de l'entreprise a décidé de muter les autres à Alger alors que la majorité d'entre-eux ont des familles à charge. Autrement dit, un "licenciement déguisé", dénoncent-ils.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.