IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Arrêté par la BRI à Sidi Aïch, Nadir Chelbabi n’a plus donné signe de vie depuis trois jours
Publié le : 12 Août, 2022 - 14:25 Temps de Lecture 2 minute(s) 489 Vue(s) Commentaire(s)

Arrêté par la BRI à Sidi Aïch, Nadir Chelbabi n’a plus donné signe de vie depuis trois jours

IMG

Les arrestations arbitraires continuent d’être utilisées en Kabylie. Nadir Chelbab, jeune militant démocrate originaire de la commune de Tinebdar, dans la Daïra de Sidi Aïch (Béjaïa), était la énième victime de ce mode opératoire, pourtant révolu dans le monde. Ce dernier n’a plus donné signe de vie depuis trois jours, alerte sa famille.

Les éléments de la Brigade de recherche et d’investigation (BRI) ont perquisitionné, en août dernier, sa maison familiale. Informé par la visite de ces derniers, Nadir Chelbabi est allé, le 10 août dernier, se renseigner sur les raisons auprès de la police de sa localité, affirment plusieurs témoins. Mais il n’est plus revenu. Sa famille ignore où il peut même se trouver au moment où nous mettons en ligne cet article !

Alors que les raisons de sa détention ne sont pas encore connues, mais il est clair pour les militants politiques et les défenseurs des droits humains que Nadir Chelbabi a été arrêté pour «son combat pacifique pour la Kabylie et les valeurs démocratiques».

Mais si le pouvoir interpelle les militants de Kabylie pour leur appartenance au MAK, Nadir Chelbabi a pourtant, rappelons-le, démissionné du mouvement. Sa démission a été même rendue publique sur sa page facebook, le 24 juin 2021.

Ce n’est pas la première fois que Nadir Chelbabi est interpellé pour ses idées. Il a été arrêté, le 11 septembre 2021, en compagnie de l’autre militant démocrate, originaire de Timezrit cette fois-ci, Razik Zouaoui. Leurs domiciles respectifs ont été perquisitionnés. Nadir Chelbabi a été libéré après six jours de garde à vue. Razik Zouaoui, lui, il n’a plus revu la lumière de jour depuis son arrestation. Il a été transféré vers Alger et placé sous mandat de dépôt à la prison de Koléa. Il est détenu avec des dizaines de militants Kabyles, emprisonnés arbitrairement, pour leurs idées politiques. Ils demeurent jusqu’à ce jour sans jugement

La famille de Nadir Chelbabi demande à savoir ce qui est arrivé à leur enfant et connaître le lieu de sa détention, rapportent des pages locales.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.