IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Aucune nouvelle du journaliste Mustapha Bendjama, interpellé, hier, au siège de son journal à A...
Publié le : 24 Octobre, 2019 - 16:00 Temps de Lecture 1 minute(s) 958 Vue(s) Commentaire(s)

Aucune nouvelle du journaliste Mustapha Bendjama, interpellé, hier, au siège de son journal à Annaba

IMG

Rédacteur en chef du quotidien régional, Le Provincial, Mustapha Bendjama, interpellé, hier, au siège de son journal, n’a plus donné de signe de vie depuis son arrestation. Journaliste et militant actif de la Révolution populaire dans sa wilaya, Mustapha n’est pas à sa première interpellation depuis le début du mouvement. Ses proches craignent que les raisons de son interpellation, cette fois-ci, ne soient différentes des précédentes. Un seul élément d’information pourrait, selon eux, nous fournir une réponse claire sur le motif de son arrestation.

Sur sa page facebook, Mustapha Bendjama a publié, la veille de son interpellation, un document qu’il dit appartenir «aux services secrets de sa wilaya». Dans ce dernier, il est dit clairement que des investigations approfondies sont menées contre «des perturbateurs», dont Mustapha Bendjama, un ami à lui journaliste et un avocat défenseur des droits humains d’Annaba. «Ils nous qualifient de perturbateurs, mènent des enquêtes approfondies sur nous et osent nous parler encore de la liberté de la presse, à la veille de la journée nationale de cette dernière !» dénonce-t-il, mardi soir, sur sa page facebook. Et d’ajouter : «ce document atteste que les services secrets de la wilaya d’Annaba sont en train de surveiller de près tous les journalistes de la région. Dans leur rapport, il nous a, même, été reproché la manifestation du 1er novembre 2018, contre Bouteflika !»

Ses proches pensent que son arrestation est en lien avec ce document que Mustapha a partagé d’une autre page facebook. Pour l’instant, la partie, dernière son interpellation, n’a communiqué ni le motif de son arrestation ni même l’endroit où le journaliste se trouve depuis hier.

Laissez un commentaire