IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Blocage de L’Avant-Garde Algerie: RSF dénonce l’acharnement du gouvernement
Publié le : 26 Août, 2020 - 13:20 Temps de Lecture 1 minute(s) 1077 Vue(s) Commentaire(s)

Blocage de L’Avant-Garde Algerie: RSF dénonce l’acharnement du gouvernement

IMG

Dans un tweet posté hier mardi, l’organisation non gouvernementale Reporters Sans Frontières (RSF) a dénoncé le blocage du site électronique d’information l’Avant-Garde Algerie, en qualifiant cette énième action d’ « acharnement du gouvernement à réduire les médias indépendants au silence ».

« Le blocage du site de l’Avant-Garde Algerie censuré pour la deuxième fois en Algérie est une autre preuve, s'il en fallait, de l'acharnement du gouvernement à réduire les médias indépendants au silence. », a-t-on écrit.

Depuis le 23 août 2020, l’avant-Garde Algerie n’est plus accessible en Algérie et ce, pour la deuxième fois consécutive. La première fois remonte au 14 mai dernier, avant que « les autorités ne décident de le débloquer 20 jours plus tard, sans fournir aucune explication », affirme son éditeur Meziane Abane.

«Les fermetures et blocages des médias, le harcèlement et l'emprisonnement des journalistes à l'instar de notre confrère Khaled Drareni et les attaques systématiques contre les sites d'information électroniques affirme le caractère dictatorial du pouvoir algérien qui oeuvre afin d'étouffer toutes les voix populaires, militantes et journalistiques qui aspirent à la libération du peuple algérien et de sa presse. », estime- t-il. Aussi, dénonce -t-il « cette énième attaque contre la presse » , exige « la levée du bouclier sur cette dernière » et appelle enfin « à la libération de tous les journalistes incarcérés dont Khaled Drareni, devenu aujourd'hui le symbole du combat de toute une corporation qui souffre depuis des décennies des griffes autoritaires et militaires du pouvoir et des attaques islamistes durant les années 1990.»

Laissez un commentaire