IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Bouira : Massinissa Rezig condamné à une amende de 50 000 Da
Publié le : 19 Janvier, 2021 - 15:50 Temps de Lecture 1 minute(s) 337 Vue(s) Commentaire(s)

Bouira : Massinissa Rezig condamné à une amende de 50 000 Da

IMG

L’activiste et producteur de Bouira, Massinissa Rezig, a été condamné, le 11 janvier 2021, par le tribunal correctionnel de Bir Mourad Raïs (Alger), à «une amende de 50 000 Da», apprend-on de ses avocats.

Le procureur de la République avait requis lors de son procès tenu le 21 décembre dernier, «un an de prison ferme et une amende de 50 000 Da».

Pour rappel, les faits reprochés à l’activiste remontent au 21 février 2020. Dans une vidéo- live partagée sur son compte Facebook, ce dernier avait mis en cause le lien, fait dans une banderole affichée à Alger, entre le président du MAK, Ferhat M’henni et Naïma Salhi, présidente du parti pour l’Equité et de la Proclamation (PEP), selon une chaîne de télévision privée. «Le 21 février 2020 à Alger, Massinissa a fait un live facebook dans lequel il contestait la banderole brandie à Alger-centre associant l’image du président du Mak-Anavad, Ferhat Mhenni, à celle de Naima Salhi, connue pour son racisme et son anti-kabylisme», explique-t- elle.

Laissez un commentaire