IMG-LOGO
Accueil À la Lutte C'est donc cela, votre ‘‘Nouvelle Algérie ?’’
Publié le : 04 Janvier, 2022 - 16:00 Temps de Lecture 2 minute(s) 885 Vue(s) Commentaire(s)

C'est donc cela, votre ‘‘Nouvelle Algérie ?’’

IMG

Du journaliste Nesrouche et de ceux qui l'ont mis en prison, qui travaille le mieux pour l'Algérie ? Question à 1000 milliards de dollars.

Nesrouche est une proie facile pour la faune de corrompus qui peuplent nos institutions, une proie à la portée des gangs, une proie comme le sont tous ces gladiateurs sans armure que son les journalistes de province.

On s'exaspère facilement qu'ailleurs de leurs excès de courage, de leur sale habitude de mettre leurs compatriotes dans la confidence des secrets mafieux et de tout ce qui se trame sur le dos de la république. Oui, il faut le dire, il faut le répéter, Nesrouche paye l'amour qu'il a de son pays, le respect de son métier, la haute estime dans laquelle il place l'Algérie et le journalisme. Il ne faut plus se taire. Ce combat auxquels nous invitent ceux qui, parmi les dirigeants algériens, militent pour le règne du silence et de la capitulation, ce combat n'oppose pas, comment pourrait le croire, les quelques journalistes encore attachés à l'honneur du métier, il oppose les partisans d'une Algérie méprisable à ceux qui s'obstinent à lui trouver une sortie dans la considération.

La stratégie d'une partie des dirigeants consiste ouvertement à confier le monopole de l'expression à cette caste de laudateurs qui se répand en minauderies contre quelques placards publicitaires, autrement dit «nettoyer la place de ces opportuns qui s'amusent à parler de vérité quand l'heure est aux mensonges et aux simulacres».

Quelle Algérie voulez-vous, Messieurs les dirigeants ? Songez que des générations entières vont grandir dans l'hypocrisie, l'ignorance de la roublardise. Si cela est, Monsieur le président, Messieurs les dirigeants, vous êtes priés de nous le faire savoir.

Nesrouche est un Algérien comme il devrait y en avoir des millions, parce que c'est cette exigence que porte cette terre, exigence de courage, d'humilité, d'indépendance, d'ouverture au monde… Mais l'épisode Nasruche, jeté dans les griffes de cette justice aux ordres qui met tant de zèle à frapper les Algériens debout, il apparaît bien que nos gouvernants privilégient leur intérêt propre à celui de l'Algérie.

Méfiez-vous : l'histoire est pleine de ces exemples de dynastie qui ont cru l'emporter par l'arrogance et le mépris et dont le règne a fini au cimetière des vanités.

NB : Nesrouche Noureddine est journaliste et responsable du bureau de Constantine et des rédactions de l’Est d’El Watan. Il a été interpellé le 27 décembre 2021, à Constantine, puis auditionné et placé sous contrôle judiciaire pour un édito paru le 23 du même mois dans El Watan qui parlait de la réussite de la révolution chilienne.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.