IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Condamné pour offense à l’islam : Mourad Mecheri transféré de la prison de Boumerdes vers celle...
Publié le : 05 Mars, 2021 - 15:55 Temps de Lecture 1 minute(s) 488 Vue(s) Commentaire(s)

Condamné pour offense à l’islam : Mourad Mecheri transféré de la prison de Boumerdes vers celle de Sétif

IMG

Condamné le 30 novembre 2020 à «un an ans de prison ferme» pour «avoir exprimé son opinion sur la religion», l’activiste du mouvement populaire Mourad Mecheri vient d’être transféré de la prison de Tidjelabine (Boumerdes) vers celle de Sétif, avons-nous appris ce vendredi, auprès de ses proches.

Ces derniers espéraient pourtant sa libération, notamment après l’annonce d’une grâce présidentielle, faite par Abdelmadjid Tebboune, en faveur d’une trentaine de détenus d’opinion condamnés définitivement. Exactement le même cas que Yacine Mebarki de la wilaya de Khechela, condamné, lui aussi, en appel à «un an de prison ferme» pour les mêmes accusations et qui n’a pas été libéré lui aussi.

Arrêté le 9 novembre sur le lieu de son travail, Mourad Mecheri, ingénieur en informatique, originaire de Bordj Menaïel, a, en effet, écopé, le 30 novembre dernier à «deux ans de prison dont une ferme». Aux yeux de la justice algérienne, il s’est rendu coupable d’«offense au prophète et les envoyés de Dieu ou dénigrement du dogme ou les préceptes de l’Islam, que ce soit par voie d’écrit, de dessin, de déclaration ou tout autre moyen (en vertu de 144-alinéa2 du code de procédures pénal)».

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.