IMG-LOGO
Accueil À la Lutte 10 ans de prison ferme requis par le parquet de Sidi M'hamed contre Khalida Toumi
Publié le : 28 Mars, 2022 - 10:35 Temps de Lecture 1 minute(s) 350 Vue(s) Commentaire(s)

10 ans de prison ferme requis par le parquet de Sidi M'hamed contre Khalida Toumi

IMG

Le procès de l’ancienne ministre de la Culture, Khalida Toumi, s’est achevé tard dans la soirée de dimanche. Les avocats de la défense ont plaidé la relaxe. Le tribunal a mis sa décision en délibéré pour le 7 avril.

« Je suis victime d’un procès politique » avait- lancé l’ancienne ministre de la Culture, au premier jour de son procès qui s’est ouvert jeudi 24 mars, devant le pôle judiciaire économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed, (Alger).

Le parquet a requis à sa encontre la lourde peine de « dix ans de prison ferme assortie d’une amende de un (01) million de dinars » et demandé la peine de «huit ans de prison ferme assortie de la même amende" pour Abdelhamid Benblidia, ordonnateur du ministère de la Culture, et "cinq ans de prison ferme" pour Hakim Miloud, ex-directeur de la Culture dans la wilaya de Tlemcen. Le procureur a également réclamé « la saisie de tous les biens immobiliers et bancaires » des accusés.

L’ex ministre est en détention préventive depuis 29 mois, est poursuivie pour «abus de fonction», «dilapidation de deniers publics» et «octroi d’indus avantages». Des faits liés à sa gestion des évènements «Alger, capitale de la culture arabe», «Tlemcen, capital de la culture islamique», le 2e Festival panafricain et la réalisation du film sur l’Emir Abdelkader.

Laissez un commentaire