IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Covid en Algérie: Quand la solidarité se met en marche
Publié le : 27 Juillet, 2021 - 10:58 Temps de Lecture 2 minute(s) 574 Vue(s) Commentaire(s)

Covid en Algérie: Quand la solidarité se met en marche

IMG

Depuis quelques semaine, la situation sanitaire due au virus du Covid s'est sérieusement détériorée en Algérie, avec une hausse inquiétante des hospitalisations, saturation des hôpitaux, manque d’oxygène...

Dans ce contexte compliqué, la solidarité s'organise notamment sur les réseaux sociaux, où un appel aux dons a été lancé par Algerian Medical Network, un collectif de médecins e de chercheurs vivant à l’étranger, pour l'achat de concentrateurs d’oxygène destinés aux malades du Covid en Algérie. Prés de 300 000 Euros ont été récoltés à ce jour grâce aux donateurs, mais grâce aussi à la participation de plusieurs personnalités influentes, comme le footballeur Ryad Mehrez, le chanteur Soolking ou la comédienne Numidia Lazoul, DJ Snake, Adlane Guedioura,etc.

À Bejaïa, des opérateurs économiques privés, 17 au total, en activité à la zone industrielle d'Akbou, ont mis la main à la poche pour limiter les dégâts liés au manque d'oxygène dans les infrastructures hospitalières. Ces derniers ont, en effet, contribué à l'installation d'une centrale de production d’oxygène en vue d'alimenter l’hôpital de la ville en manque.

Dans le même sillage, une station d’oxygéne a été installée, au niveau de l'EPH (Établissement public hospitalier) de Batna. Cette opération a été possible grâce à la mobilisation citoyenne et de bienfaiteurs, a annoncé la direction de l'hopital dans une publication sur sa page Facebook, ce mardi.

Par ailleurs, un appel aux dons afin de doter l’hôpital de Tizi Ouzou d'une unité de production d'oxygène, vient d'être lancé sur les réseaux sociaux, par des militants et des activistes, ce mardi.

“Pour donner un cadre légal à l'initiative, nous avons besoin d'une association médicale ou caritative qui va parrainer l'opération, et nous communiquer son compte bancaire pour commencer la collecte des fonds”, précise le militant Salim Chait dans un post Facebook.

Enfin, de son côté, la communauté médicale restée jusque là, très prudente, a décidé de rompre le silence et a appelé les autorités publiques à décréter un confinement total en raison de la gravité de la situation.

Laissez un commentaire