IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Décès de Cheikh Namous : Un siècle de musique
Publié le : 19 Janvier, 2021 - 13:50 Temps de Lecture 1 minute(s) 383 Vue(s) Commentaire(s)

Décès de Cheikh Namous : Un siècle de musique

IMG

Il a accompagné les plus grands noms de la chanson chaabi et kabyle: El Anka, M'Rizek; Ammar Ezzahi mais aussi Slimane Azem, Akli Yahiatene, Taleb Rabah, Abchiche Bélaîd ou Mohand Said Oubélaïd. Cheikh Namous, "virtuose du banjo", comme le désigne le compositeur Kamel Hamadi, a tiré sa révérence hier à près de 101 ans.

Le natif de la Casbah, originaire de Afir, près de Dellys, aurait fêté le 14 mai son anniversaire. Il avait gardé intacte sa lucidité, témoigne Dda Kamel qui lui a rendu visite juste avant son centenaire, dans son petit appartement du quartier populaire de Diar El Djemâa.

Après avoir gratté le gnibri (instrument à cordes monté sur une carapace de tortue) dès sa dure adolescence qui lui avait fait quitter l'école (Sarouy puis Rampe Vallée) pour le métier de livreur, il se mettra au banjo, l'instrument à la longue histoire africaine.. Devenu entre-temps bagagiste à Air France, il commence à côtoyer les maîtres. Dont le plus illustre : El Anka.

Hissé lui-même au rang de maître dans son art, il intègre en 1953 l'orchestre de la radio, sous la direction de Cheikh Nourredine, nous dit Kamel Hamadi qui se souvient notamment d'une tournée au profit de la DGSN effectuée en 1963.

Cheikh était très sollicité par les maisons d'édition pour participer aux enregistrements, voire directement par les artistes, témoigne encore Kamal Hamadi.

Comme tout maître, Cheikh Namous n'a pas garde son art pour lui. Il a transmis à de nombreux disciples. Il s'en va apaisé, l'âme rempli d'humilité, emportant l'amour de tous les humbles avec lesquels il n'a jamais rompu le fil de la tendresse. Et dont il a eu souvent à égayer les fêtes.

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.