IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Décès du révolutionnaire Lakhdar Bouragaâ
Publié le : 04 Novembre, 2020 - 23:40 Temps de Lecture 1 minute(s) 442 Vue(s) Commentaire(s)

Décès du révolutionnaire Lakhdar Bouragaâ

IMG

hospitalisé depuis plus d’une semaine après avoir été touché par la Covid-19, «Lakhdar Bouregaâ a rendu l’âme ce soir à l’âge de 87 ans, à Alger», annonce son fils, Hani, sur sa page facebook.

Commandant historique de la zone II de la wilaya IV, homme d’opposition et l’un des premiers à soutenir la révolution du 22 février, à laquelle il a consacré le reste de sa vie, Lakhdar Bouragaâ n’a jamais été épargné par les tenants du pouvoir et ce, depuis l’indépendance à laquelle il a donné toute sa jeunesse.

Emprisonné par Boumedienne et écarté depuis de tout centre de décision , il a été emprisonné par Gaïd Salah pendant six mois, durant la révolution populaire, avant qu’il ne soit remis en liberté le 2 janvier dernier. Il a été, rappelons-le, accusé de «démoralisation des troupes de l'armée», lui qui était commandant de l’Armée de libération nationale (ALN) et l’une des personnes qui ont contribué à la libération de l’Algérie !

Né le 15 mars 1933 à El Oumaria, dans la wilaya de Médéa, Lakhdar Bouregaâ rejoint l’ALN en 1956 et devient chef de la zone II de la wilaya IV, entre 1959 et 1960. Il fini adjoint du chef de la wilaya IV, Youcef Khatib, et ce, jusqu’à la fin de la guerre de libération.

Lakhdar Bouragaâ nous a quitté ce soir, 4 novembre 2020, à l'hôpital militaire de Aïn Naâdja. La rédaction de l’Avant-Garde Algérie, à sa tête, son responsable Meziane Abane, présente ses sincères condoléances à la famille Bouragaâ. Paix à son âme.

Laissez un commentaire