IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Déchéance de la nationalité : FreeAlgeria dénonce ‘’une mesure arbitraire et discriminatoir...
Publié le : 07 Mars, 2021 - 18:55 Temps de Lecture 2 minute(s) 240 Vue(s) Commentaire(s)

Déchéance de la nationalité : FreeAlgeria dénonce ‘’une mesure arbitraire et discriminatoire’’

IMG

La qualifiant de «mesure arbitraire et discriminatoire à l’égard des algériens résidant à l’étranger», FreeAlgeria, une coordination des collectifs de la diaspora à travers le monde, a dénoncé, vendredi dernier, l’avant-projet de loi portant sur la déchéance de la nationalité et a exigé son retrait. «Cette mesure, en créant de facto des apatrides, contrevient notoirement à l’article 15 de la déclaration universelle des droits de l’homme qui stipule que ‘’tout individu a droit à une nationalité. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité’’», a déclaré l’organisation dans un communiqué rendu public le 5 mars.

«Pris de court par la relance du Hirak qui a mobilisé dans tout le pays, des dizaines de milliers de personnes depuis le 22 février 2021, le pouvoir algérien n’a rien trouvé de mieux pour faire oublier son incurie, que d’ouvrir un nouveau feu à l’extérieur, en stigmatisant une fois de plus sa diaspora à l’étranger», explique-t-elle, tout en rappelant que «le gouvernement s’était déjà illustré il y a quelques mois en inscrivant dans la constitution l’interdiction pour les binationaux d’accéder aux plus hautes fonctions de l’État». «Le pouvoir récidive avec ce nouveau texte de loi, au risque de s’aliéner une grande part de la communauté algérienne vivant à l’étranger», s’indigne l’organisation.

Pour FreeAlgeria, «remettre en cause la loyauté des citoyens algériens de la diaspora dont l’attachement à leur pays et le patriotisme a toujours été sans faille, en particulier aux heures les plus terribles de l’histoire de notre nation relève purement et simplement de l’insulte à la mémoire de ceux qui sont tombés au champ d’honneur pour que vive une Algérie libérée du joug colonial». Aussi, a-t-elle appelé «l’ensemble des membres de la diaspora algérienne de par le monde à manifester son mécontentement face à cette grave dérive du pouvoir, lors des prochains rassemblements du Hirak à Paris, Lyon, Marseille, Vienne, Milan, Berlin, San Francisco, Washington, Montréal, etc».

Pour rappel, le gouvernement algérien prépare un projet de loi portant sur la déchéance de la nationalité applicable à tout algérien résistant à l’étranger et qui se rendrait coupable d’«atteinte à l’unité nationale» ou de «terrorisme».

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.