IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Des peines de prison ferme requises aujourd’hui contre les détenus d’opinion à Mostaganem
Publié le : 20 Janvier, 2020 - 20:20 Temps de Lecture 1 minute(s) 690 Vue(s) Commentaire(s)

Des peines de prison ferme requises aujourd’hui contre les détenus d’opinion à Mostaganem

IMG

Le procès des manifestants de la wilaya de Mostaganem a, enfin, eu lieu aujourd’hui après une longue attente, notamment pour les deux détenus d’opinion, Brahim Daouadji et Oussama Tifour.

«18 mois de prison ferme» requis par le parquet contre Brahim Daouadji, et «un an de prison ferme» contre le détenu, Oussama Tifour et les deux manifestants, mis en liberté provisoire, Mohamed Djilali et Ayat Ellah Amirate.

Si les accusations infligées au détenu Oussama Tifour et aux deux manifestants du Hirak, Mohamed Djilali et Ayat Ellah Amirate, n’ont pas été communiquées par le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), le cas de Brahim Daouadji est bien connu des défenseurs des droits humains.

Interpellé, le 12 octobre dernier, à Mostaganem, Brahim Daouadji a été placé, le lendemain, sous mandat de dépôt pour «collaboration avec la chaîne d’Al Magharibia». Pour rappel, Brahim a observé pendant plusieurs une grève de la faim pour contester sa détention arbitraire, en vain.

Leurs verdicts seront connus le mercredi, 29 janvier prochain.

Laissez un commentaire