IMG-LOGO
Accueil À la Lutte Détention arbitraire de deux Ahmadis à Adrar : Le CDL-Béjaïa dénonce et appelle à leur libérati...
Publié le : 31 Décembre, 2020 - 12:45 Temps de Lecture 1 minute(s) 687 Vue(s) Commentaire(s)

Détention arbitraire de deux Ahmadis à Adrar : Le CDL-Béjaïa dénonce et appelle à leur libération

IMG

Dans un communiqué diffusé mercredi 30 décembre 2020, le Comité pour la défense des libertés (CDL) a dénoncé la «détention arbitraire de deux Ahmadis, Ahmed Awmri et Ahmed Yabah, depuis le 2 novembre dernier à Adrar», et ce, en raison, poursuit le communiqué, de «leur appartenance religieuse que le pouvoir algérien continue de combattre à coups d’intimidations, de poursuites judiciaires et d’emprisonnements».

Par ailleurs, le CDL soulève la distorsion flagrante dans l’égalité des traitements des affaires au niveau des juridictions du Sud et celles du Nord du pays, citant le cas de «31 Ahmadis jugés, le 15 octobre 2020, par le tribunal de Tizi Ouzou», où selon lui «aucune condamnation à la peine de prison ferme n’a été prononcée à leur encontre».«Pourquoi y a-t-il deux jugements différents pour quasiment les mêmes accusations ?», se demande-t-il.

Et d’estimer qu’il s’agit là d’«une grave injustice» envers les Ahmadis du Sud. Réitérant sa «totale solidarité avec les détenus», le CDL-Béjaïa appelle enfin à «leur libération», tout en soulignant que «le respect de la liberté de culte, de conscience et de penser est une actualité dont on ne pourrait se passer».

Laissez un commentaire

S'abonner à notre Bulletin d'Informations

Chaque week-end, recevez le meilleur de l'actualité et une sélection d'événements en vous inscrivant à notre bulletin d'informations.